Quel est l’intérêt de travailler avec un comptable professionnel ?

gestion finances

Chaque entreprise est libre de choisir si ses collaborateurs travaillent de manière indépendante ou avec un cabinet de conseil. Les obligations comptables sont des devoirs qui incombent à chaque entreprise.
Vu la complexité de la comptabilité, il est presque impossible de gérer la comptabilité et d’autres professions, considéré comme notre travail principal. Pour cette raison, il est préférable que chaque professionnel confie la gestion de ses comptes à un expert-comptable.
Le comptable peut remplir plusieurs rôles. Une comptabilité saine et maîtrisée est assurée. Mais avant tout, il est nécessaire que le comptable soit professionnel.

Les missions confiées à un expert-comptable professionnel

L’expert-comptable s’occupe de la tenue de la comptabilité de chaque professionnel qui l’engage. Ceci est beaucoup plus possible pour le professionnel indépendant (professionnel libéral) aussi bien que pour les sociétés.

La prestation d’un comptable professionnel pour les entreprises individuelles

Dans le cas d’une entreprise individuelle, chaque professionnel peut exercer sa fonction de manière autonome. Vous pouvez choisir votre propre statut juridique entre les différentes formes d’entreprise individuelle. EI, EIRL, EURL sont des nombreuses options parmi lesquelles choisir. Selon la valeur de leur revenu, tout auto-entrepreneur fait partie de l’un des deux régimes suivants :
Il y a le régime micro BNC, ce sont des régimes destinés à la constitution de l’entreprise. Dans ce schéma, l’expert-comptable n’est pas vraiment requis pour l’entrepreneur. Ce dernier peut gérer ses propres comptes. Pour celles gérées par des systèmes micro-BNC autonomes, elles sont soumises à une seule exigence comptable, le journal des revenus et des dépenses.
En revanche, ceux qui sont soumis à des régimes de déclaration contrôlés sont soumis à des exigences comptables plus ou moins importantes. Par conséquent, ce schéma nécessite l’utilisation d’un compteur. Les tâches confiées à un comptable dans le cadre d’une déclaration contrôlée se répartissent entre l’agenda des recettes et des dépenses, l’établissement du compte de profits et pertes et du bilan. Pour plus de sécurité, il vaut mieux le confier à un comptable compétent.

Un service comptable pour les sociétés libérales

Comme les entreprises individuelles, les sociétés libérales peuvent prendre diverses formes : la SARL, la SAL, la SERAL, etc. Toutes les sociétés ont une obligation comptable plus importante et très compliquée. Les obligations comptables d’une société qu’il soit libérale ou commerciale ne peuvent être gérées que par des spécialistes. Nous n’avons donc pas d’autre choix que d’engager un expert comptable Saint-Gilles. De plus, les entreprises commerciales doivent tenir un journal. Il est utilisé pour enregistrer les fluctuations des dépenses et des revenus quotidiens de l’entreprise. En outre, il doit également établir les comptes annuels de la société, qui doivent être déposés auprès des notaires du tribunal.

L’expert-comptable professionnel et les obligations fiscales

Outre la gestion des fonctions comptables, le comptable gère également les fonctions fiscales.

Si vous êtes indépendant, vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu. Chaque professionnel autonome doit remplir ses obligations comptables conformément aux dispositions légales. Pour les entreprises individuelles soumises au régime de la micro-BNC, la déclaration de résultats n’est pas exigée. Une majoration d’impôt de 34% est requise pour connaitre ses impôts. Dans le cas de systèmes de notification contrôlés, les résultats doivent être communiqués. Les obligations fiscales sont donc calculées sur la base du résultat net de la société.

Les sociétés sont soumises à des obligations comptables beaucoup plus complexes. Elle est soumise à l’impôt sur les sociétés. Comme pour la déclaration contrôlée, celle-ci est déduite du revenu imposable dans la déclaration de revenus. En outre, l’entreprise doit également payer les différentes déclarations d’impôt sur les sociétés. Ils sont également soumis à la déclaration d’impôt.

Bref, qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle ou d’une société libérale. Tous les professionnels exerçant la profession commerciale et libérale sont soumis à diverses obligations comptables et fiscales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *