L’huile de monoï : l’or du monde cosmétique

huile de monoï

Les professionnels du cosmétique ne cessent pas de chercher partout pour faire avancer ce domaine. Il leur arrive même d’aller puiser au fin fond des forêts tropicales d’Amazonie pour pouvoir apporter de quoi améliorer le quotidien des consommateurs. La peau et les cheveux sont les principaux bénéficiaires de ces produits tant recherchés. La belle et parfumée fleur de Tiaré a su y contribuer.

Origine et bienfaits

Plante d’origine polynésienne, la Tiaré ou Gardenia tahitensis, est une plante à multiples vertus tant pour la peau que pour les cheveux. Notamment utilisée pour le massage et le rituel polynésien, elle voit une autre dimension dans le monde du cosmétique moderne. Connue par ses propriétés hydratante et nourrissante, l’huile de monoï hydrate et adoucit votre peau ainsi que vos cheveux. Mais avant de détailler ses bienfaits, il convient d’abord de savoir comment cette merveille a gravi l’échelle pour se hisser parmi les produits les plus recherchés au monde. Comme il est dit plus haut, c’est une fleur de Tahiti qui est connue pour ses bienfaits. Pour l’obtenir, il faut macérer la fleur avec de l’huile végétale, principalement l’huile de coprah. Il faut toutefois veiller à ce que ce dernier soit de bonne qualité, car de celle-ci dépend la qualité de l’huile ainsi obtenue.

Apaise et adoucit la peau

L’huile de monoï est souvent confondue avec de l’huile bronzante alors que ce n’est pas vraiment le cas. En fait, celle-ci évite la déshydratation au cours de l’exposition au soleil. En plus, elle nourrit et adoucit la peau, son usage quotidien permet d’oublier la peau sèche que tout le monde redoute, surtout les femmes. Cette propriété lui confère un rôle quotidien, car il peut être utilisé en hiver tout comme en été, bref toute l’année. Pour ce faire, il n’y a pas de guide ou de mode d’emploi par excellence, il suffit d’en mettre un peu avec votre lait corporel et le tour est joué. Les résultats ne vont pas attendre longtemps puisqu’un délai de quelques jours peut déjà être concluant. Pour le massage, frottez vos mains avec, afin de la réchauffer puis masser le corps de haut en bas tout simplement. Enfin, quant au bain, cette huile remplace le lait hydratant, vous n’avez qu’à en verser quelques gouttes dans l’eau pour obtenir le résultat désiré.

Soin et masque capillaire

Après avoir vu ses bienfaits sur la peau, il convient maintenant d’itérer les effets que procure l’huile de monoï sur les cheveux. En effet, celle-ci peut être utilisée comme baume capillaire tout comme masque hebdomadaire ; dans les deux cas, elle nourrit, réhydrate, fortifie les cheveux tout en les donnant une brillance. En particulier, ce sont les cheveux cassants et secs qui en ont besoin, des types de cheveux comme les cheveux crépus et afro n’en sont pas d’exception. En Polynésie, elle s’utilise sans rinçage, mais si vous l’employez en tant que masque ou après-shampoing, elle nécessite un rinçage avec de l’eau tiède de préférence. Si elle fait office d’huile capillaire, il faut éviter de l’appliquer en quantité abondante, quelques petites gouttes peuvent faire l’affaire, aoutées à votre produit habituel notamment de l’huile de coco, de beurre de karité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *