Les différents types de massage

Les différents types de massage

Quels sont les différents types de massothérapie ?

Il existe différents types de massage, chacun donnant des résultats différents.

La plupart d’entre nous sont familiers avec l’image d’une table de massage traditionnelle et des huiles. Cependant, le massage n’entre pas dans une seule catégorie. Il existe des dizaines et des dizaines de variantes, parfois même au sein d’un même sous-ensemble de massage.

Ces différents types de massages et de méthodes sont appelés modalités. Les modalités ont été développées pour cibler des problèmes spécifiques ou des domaines de préoccupation afin d’obtenir des résultats sur mesure. Nous n’allons pas énumérer toutes les modalités ici car il y en a tellement, mais vous trouverez ci-dessous 11 modalités populaires que vous pouvez trouver couramment.

Toutes les modalités ne conviennent pas à tout le monde, mais c’est pour cela qu’elles sont si intéressantes : vous pouvez trouver un type de massage adapté à vos besoins personnels et à votre philosophie.

1. Le massage par aromathérapie

Le massage aromathérapeutique intègre des huiles essentielles dans l’expérience du massage. L’utilisation des huiles essentielles remonte à des milliers d’années dans l’Égypte ancienne, où l’on donnait souvent des massages parfumés et des bains aromatiques.

Le mélange de ces deux éléments favorise la relaxation et peut vous revigorer ou vous donner de l’énergie, selon les types de parfums choisis par votre massothérapeute. De nombreux thérapeutes vous consulteront d’abord pour savoir quels types d’huiles essentielles vous préférez. Par exemple, le cyprès est censé soulager les douleurs musculaires, tandis que l’arbre à thé est utilisé pour soutenir le système immunitaire.

2. Thérapie crânio-sacrée

Pour ceux qui recherchent une expérience douce et non invasive, la thérapie craniosacrale peut être la bonne solution. Si vous n’osez pas vous déshabiller devant un inconnu, c’est encore mieux. Les praticiens de la thérapie craniosacrale vous masseront souvent tout habillé, avec des mouvements légers et calmes.

Les spécialistes de ce domaine pensent que le toucher léger aide à restaurer le système nerveux central et à améliorer les rythmes de sommeil irréguliers. Et contrairement à de nombreux massages traditionnels qui utilisent soit une chaise, soit une table de massage, les séances de thérapie craniosacrée commencent souvent par une chaise de massage, puis passent à une table de massage. Le thérapeute s’entretiendra également avec vous pendant le massage pour s’assurer qu’il vous donne le bon niveau de contact.

3. Massage des tissus profonds

Le massage des tissus profonds vise à soulager les tensions musculaires importantes. Il est particulièrement efficace si vous souffrez de troubles musculo-squelettiques, de problèmes posturaux ou de douleurs et tensions musculaires chroniques. Les massothérapeutes utilisent souvent leurs articulations, leurs mains et leurs coudes pour bien faire pénétrer le produit.

Évitez le massage des tissus profonds si vous avez des articulations enflammées ou des maladies comme le lupus, car la nature vigoureuse du massage pourrait aggraver une poussée. Autre remarque importante : le massage des tissus profonds ne doit pas être confondu avec le massage par pression profonde. Alors que le massage des tissus profonds se concentre sur les couches de muscles et de fascias, le massage par pression profonde se concentre sur l’ensemble du corps.

4. Massage aux pierres chaudes

Vous espérez un peu de nouveauté dans votre expérience de massage ? Le massage aux pierres chaudes se distingue des autres. Le massothérapeute place des pierres chaudes sur votre corps et les utilise souvent pour effectuer le massage. L’effet permet au thérapeute d’aller plus en profondeur tout en utilisant une pression plus légère.

Et bien sûr, le bon niveau de chaleur est un excellent moyen de relâcher les tensions musculaires et d’augmenter votre niveau de relaxation. Les séances de massage aux pierres chaudes viennent souvent en complément d’un massage ordinaire et n’utilisent pas exclusivement des pierres pendant toute leur durée.

5. Le massage myofascial

Malgré son nom potentiellement trompeur, le massage myofascial n’est pas réellement lié à votre visage. Il est lié au fascia, un tissu qui maintient ensemble tous vos organes, artères, os et muscles. Le massage myofascial est conçu pour manipuler ce tissu de liaison. Au cours d’une séance, un thérapeute localisera les zones de votre corps qui semblent raides et appliquera une pression manuelle. Cela peut contribuer à améliorer les mouvements limités. Le massage myofascial peut également cibler les points de déclenchement et utiliser des étirements pour aider à soulager la douleur.

6. Massage de grossesse

La grossesse n’est pas une promenade de santé, et le massage peut aider à soulager les douleurs et les maux. Se faire masser pendant la grossesse présente toutes sortes d’avantages, notamment la régulation hormonale, l’atténuation des douleurs nerveuses, la réduction des gonflements, la diminution des douleurs dorsales et articulaires, et même un meilleur sommeil.

Bien sûr, vous ne pourrez probablement pas utiliser une table de massage classique et vous allonger sur le ventre, surtout après le premier trimestre. Le massage de grossesse utilise différentes positions pour s’adapter à votre morphologie. Bien que la pratique soit considérée comme sûre, il est également préférable de trouver un thérapeute certifié en massage prénatal.

7. Réflexologie

La réflexologie complète les pratiques de santé holistiques et est devenue populaire aux États-Unis dans les années 1930. Cette pratique consiste à appliquer de l’acupression sur les mains et les pieds.

Selon la Reflexology Association of America, ces techniques stimulent les voies neurales et favorisent le fonctionnement optimal du corps. Les réflexologues utilisent des techniques telles que la marche du pouce et des doigts pour stimuler les points réflexes des pieds, qui correspondent souvent à un organe connexe. Ce type de massage pourrait vous convenir si vous aimez les massages des pieds.

8. Reiki

Le Reiki trouve son origine dans le Japon des années 1800, où le Dr Usui a popularisé cette pratique et l’a enseignée à ses élèves. Contrairement à la plupart des types de massage énumérés ici, le reiki ne consiste pas à travailler les tissus. Au lieu de cela, les praticiens placent délicatement leurs mains au-dessus ou sur votre corps pour transmettre de la chaleur et de l’énergie.

De nombreuses personnes qui assistent à des séances de reiki rapportent avoir ressenti de légers picotements ou de la chaleur provenant des mains du praticien, ce qui se traduit par un sentiment de relaxation et de bien-être. Il s’agit d’une pratique douce et non invasive qui ne vous laissera pas de courbatures le lendemain.

9. Shiatsu

Le shiatsu est une forme de thérapie physique qui intègre le bien-être émotionnel, physiologique et spirituel. Pendant des siècles, les praticiens chinois ont associé le shiatsu à l’herboristerie et à l’acupuncture pour soulager la douleur de leurs clients. Depuis lors, le shiatsu est devenu une pratique à part entière, avec une demi-douzaine de variantes.

Vous pouvez trouver des thérapeutes spécialisés dans le shiatsu pieds nus, le shiatsu de guérison ou le shiatsu de mouvement, pour n’en citer que quelques-uns. Par exemple, le shiatsu aux pieds nus implique des étirements puissants de type yoga pour dénouer les tensions, tandis que le shiatsu thérapeutique intègre la pleine conscience et la méditation.

10. Massage sportif

Les athlètes font travailler leur corps durement, c’est pourquoi il existe une industrie entière autour du massage sportif spécifiquement adapté. Vous pouvez profiter d’un massage sportif avant, pendant ou après des événements sportifs. Cela permet de soulager les douleurs liées à la performance, de favoriser la souplesse et même de prévenir les blessures potentielles. Les massothérapeutes combinent souvent des techniques de massage, comme le massage des tissus profonds ou l’acupuncture, pour s’adapter aux besoins particuliers des athlètes et des sports.

11. Le massage suédois

Il se trouve peut-être tout en bas de la liste, mais cela ne veut pas dire qu’il est impopulaire. Le massage suédois est en fait connu comme le massage “traditionnel”. Si vous avez déjà bénéficié d’un massage, il y a de fortes chances que vous ayez vécu une expérience similaire.

Un massothérapeute traditionnel applique généralement des pétrissages, des caresses et des frictions pour relâcher les tensions musculaires et augmenter la circulation sanguine. Le thérapeute utilise de l’huile de massage pour faciliter les coups de main et les mouvements. Avant de commencer, vous devez vous attendre à une consultation au cours de laquelle il vous interrogera sur votre santé et votre mode de vie et vous demandera si vous avez des points sensibles particuliers ou des zones à éviter. Ce massage se déroule sur une table de massage et dure généralement entre 35 et 60 minutes.

Les pratiques énumérées ci-dessus sont les plus importantes, mais elles ne couvrent en aucun cas toutes les formes de massothérapie. Du drainage lymphatique au rolfing, vous trouverez sous le soleil de nombreux types de massothérapie pour répondre à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *